Evaluation des accidents médicaux

Publié le par Claude Rambaud


Accidents Médicaux : la France va-t-elle suivre la voie des anglo-saxons!

Aujourd’hui lundi 28 août 2006, l'Agence britannique chargée de la sécurité des patients (National Patient Safety Agency),publie un rapport annuel sur les accidents médicaux enregistrés entre avril 2005 et mars 2006
2 159 cas recensés de patients décédés en un an à cause d'erreurs médicales au sein du NHS (National Health Service).  et des dizaines de milliers d'autres (162 979) ont subi des dommages, dont 4 529 qui ont été sévèrement touchés. Un problème de prescription est en cause dans 50 000 cas, une erreur lors d'une opération ou d'un traitement dans 49 000 et un mauvais fonctionnement d'un matériel pour 19 749 malades, tandis qu'une mauvaise prise en charge du risque infectieux a touché 6 000 patients. Ces chiffres ne comprennent pas les 5 000 décès annuels par  infections nosocomiales.
ET EN FRANCE ?
CAP 21, dans un souci de prévention,  demande que soit mise en place rapidement une véritable évaluation des situations dommageables pour le patient et un recensement exhaustif des accidents médicaux ayant entraîné soit le décés de patients, soit des conséquences graves pour sa santé; cela passera sans doute par une réforme des certificats de décès avec documentation précise des causes et circonstances de décès et pourquoi pas une double signature comme cela se pratique dans certains états américains.


Publié dans cap21sante

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article