L'obésité, une épidémie naissante en France

Publié le par Claude Rambaud

On sait bien que l'Amérique du Nord a ,par tradition, quelques années d'avance sur nous, sur ce qu'il ne faudrait pas faire en matière de consommation; en particulier, elle ne sait plus comment enrayer son épidémie d'obésité. Epidémie qui fait des ravages en matière de santé, et d'autonomie de la personne. Epidémie qui commence à gagner l'Europe et en particulier la France. De plus en plus, dans  les foyers, pizzas et hamburgers, frites et glaces  sur plateau individuel remplacent les mets préparés à la maison . Tous ces produits, vite prêts, que l'on dit à bas prix , sont empoisonnés d'additifs agissant comme des droges produisant un phénomène de manque et une accoutumance. Et  le système se nourrit de lui-même en quelque sorte puisqu'il produit ses consommateurs. Inquiets des  effets désastreux produits par la  dictature des trusts alimentaires , les Etas-Unis tentent de prendre quelques mesures comme celle d' exiger une certaine distance entre fast-food et établissements scolaires ou celle de mettre des parcours de marche obligatoires pour les élèves. Une goutte d'eau dans le système.

Nous n'en sommes pas encore là mais...des signes d'alerte devraient nous amener à réfléchir sur nos modes alimentaires et nos modes de vie.  En médecine scolaire les médecins reconnaissent que de plus en plus de jeunes enfants et adolescents sont en surpoids; autre exemple,  en médecine du travail les médecins signalent que 75% des jeunes filles travaillant de CDD en CDD, sont atteintes d'obésité précoce. Ces syndromes ont été observées dans des secteurs d'emplois comme les centraux de réponses téléphoniques qui utilisent largement le CDD. L'angoisse d'une fin de contrat à brève échéance et celle des périodes de recherche, favorisent une forme de boulimie compensatoire, autodestructrice et encouragée par notre société de consommation qui produit de plus en plus de produits à haute teneur sucrée et  par des publicités ravageuses incitant à ingurgiter sucres et graisses sans aucun discernement, en somme comme une fin en soi.

L'obésité n'a pas encore atteint en France le niveau des pays Nord-Américain mais elle progresse gravement. Il est temps pour nos gouvernants d'intervenir sur la qualité des productions agro-alimentaires,  et de soutenir cette qualité dans toute la chaine du producteur au consommateur , au travers de taxation, pénalités des produits polluants et d'aide aux produits "propres" Il Il est temps de veiller au contrôle des additifs d'accoutumance dangereux. Il est plus qu'urgent de permettre l'accès aux produits sains à tous; notre société à beaucoup à gagner dans cette lutte. Il est temps de mettre en place une vraie politique d'information du consommateur, d'exiger une publicité honnête et de promouvoir  des programmes d'éducation à la santé dés la petite enfance pour tous les citoyens. Tous ces objectifs sont dans le programme de Corinne Lepage, candidate à la présidentielle et présidente de CAP 21.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article