Protection du secret médical et de la vie privée

Publié le par Claude Rambaud

Bill Clinton s’est dissimulé sous une fausse identité lorsque, voici deux
ans de cela, il a été hospitalisé à l’Hôpital presbytérien de New York
et opéré du Coeur . Des pirates ont tenté d’accéder à son dossier médical. Ce même hôpital a mis en échec 1 500 tentatives illicites de son propre personnel pour accéder au dossier d’un célèbre athlète local, affirme J. David Liss, vice président du conseil d’administration de l’établissement.
Et pas plus tard qu’en septembre, l’hôpital public de New York a
annoncé que des dizaines de salariés de l’un de ses établissements, à
Brooklyn, dont des médecins et des infirmières, des techniciens et des
personnels administratifs avaient de façon illicite consulté le dossier
médical informatique de Nixzmary Brown, une fillette de 7 ans dont les
services judiciaires disent qu’elle a été battue à mort par son beau-père
l’hiver dernier. ( source : Par MILT FREUDENHEIM and ROBERT PEAR Edition du : 3 décembre 2006 Traduction : Luc de RANCOURT, associéwww.koira-conseil.com)

Commentaire : La France a choisi d'informatiser le dossier médical personnel du patient. Bonne décision qui permettra d'optimiser la prise en charge du patient, d'éviter des doublons d'examens et devrait permettre quelques économies budgétaires. mais l'histoire de l'ancien président Clinton doit nous rappeler que dés qu'il s'agit d'utiliser des systèmes d'informations pour des données concernant la vie privée et susceptible de faire l'objet de piratage, la plus grande prudence s'impose. Or, l'assurance maladie envisagerait de ne pas rembourser les soins pour un patient qui refuserait que ses soins soient inscrits sur son DMP!!! le débat est ouvert.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article